Victoire et assermentation

8029ED93-DF70-409B-8EAA-EE501682509C

60% des électeurs du district 6 de la ville de Saint-Bruno-de-Montarville se sont exprimés lors des élections municipales.  55,7% de ces citoyens ont accordé leur confiance à une candidate indépendante qui a préféré se présenter sans bannière partisane pour préserver son objectivité et sa liberté d’action.  Oui, j’ai gagné mes élections!

Le mandat d’un élu ne peut débuter sans un engagement officiel de sa part.  Au Québec, l’article 313 de la Loi sur les élections et les référendums dans les municipalités prévoit que les élus doivent prêter serment au plus tard 30 jours suivant leur élection. Il s’agit d’un geste significatif puisqu’il marque le début officiel du mandat d’un élu. Voici un extrait de l’allocution que j’ai prononcée avant de prêter serment le 13 novembre dernier;

« …Nous serons trois  élus aujourd’hui à prêter serment devant vous. Pourquoi seulement trois? Parce que la cérémonie d’assermentation du maire et des autre conseillers a déjà eu lieu et parce que nous n’avons pas été invités à prêter serment avec eux dans la salle du conseil.

En fait, Mme Dion, M. Boucher et moi avions eu la directive de prêter serment sans cérémonie, dans le bureau de la greffière derrière des portes closes et sans la présence de nos proches.

Jugeant cette directive de malheureuse, mes deux futurs collègues et moi avons convenu ensemble d’organiser notre propre cérémonie d’assermentation. Prêter serment n’est pas un geste anodin, nous ne souhaitions pas le faire en cachette. Alors de vous voir très nombreux aujourd’hui me fait très plaisir.

Si je suis ici devant vous pour prêter serment afin d’avoir le privilège d’occuper un des 9 sièges du conseil de ville de Saint-Bruno, c’est évidement parce que les citoyens du district 6 m’en ont donné le mandat. Je les remercie de m’accorder encore une fois leur confiance.

Citoyens de Saint-Bruno et du district 6, je m’engage à rester à votre écoute et à être disponible, à faire entendre votre voix au sein du conseil de ville, à demeurer vigilante avant toute prise de décision, à adopter une attitude d’ouverture et de collaboration et à agir avec transparence, rigueur, équité et dans le respect de la volonté citoyenne.

Alors que les femmes constituent 50,5% de la population québécoise, elles ne représentent que 17% des élues à la mairie et 30% des élus municipaux. Je suis fière de faire partie d’un conseil de ville formé de cinq hommes et quatre femmes. J’offre ma collaboration au maire élu, j’espère qu’il saura misé sur les forces et les compétences de chacun et chacune des élues.

Quand on s’engage en politique, on ne le fait évidemment pas seul. Je remercie ma famille, mes amis, mes voisins aussi. Merci pour votre aide et vos encouragements. Merci de m’avoir permis de me rendre jusqu’ici.

Je termine en offrant mes félicititations à tous les candidats qui n’ont pas été élus mais qui ont eu le courage de déposer leur candidature. Plusieurs sont ici.

Bravo à tous les nouveaux élus. Sachez que j’entrevois avec beaucoup d’enthousiasme ce nouveau mandat. »

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s