Protégeons le lac Memphrémagog

Marilou Alarie au lac Memphrémagog

Avec sa centaine de kilomètres carrés de superficie (dont environ 25 se trouvent au Vermont), le lac Memphrémagog est un milieu naturel prisé en Estrie. Source d’eau potable pour plus de 175 000 Québécois, sa protection doit être une priorité pour les différentes paliers de gouvernement.

Au Bloc Québécois, nous appuyons la résolution du gouvernement du Québec, adoptée le 21 juin 2021, qui réclame une interdiction permanente des rejets toxiques de lixiviat (jus de poubelle) par le site d’enfouissement Coventry au Vermont, dans le bassin versant du lac Memphrémagog.

Bien qu’un moratoire soit présentement en vigueur jusqu’à la fin de 2023, cette entente n’interdit pas de façon permanente les déversements de composés perfluorés, intraitables par les usines de traitement des eaux usés, dans notre magnifique lac.

Le gouvernement du Canada a la responsabilité de protéger ses lacs et ses cours d’eau et la santé des citoyens. La protection du lac Memphrémagog et du bien être des Québécois et Québécoises est non négociable! Voilà pourquoi je m’engage à être proactive dans le dossier. La vigilance, la rigueur et le principe de précaution devront guider nos actions afin que plus jamais le lac Memphrémagog soit le récepteur des eaux usées et toxiques du site d’enfouissement Coventry.

Marilou Alarie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s