Le Bloc supporte encore et toujours le train Montréal-Sherbrooke

Marilou Alarie, candidate du Bloc Québécois Brome-Missisquoi

En conférence de presse à Bromont, près du chemin de fer de l’intersection des rues de Gaspé et de Montréal, Mme Marilou Alarie, candidate du Bloc Québécois dans Brome-Missisquoi et Andréanne Larouche, candidate dans Shefford, réitère leur appui indéfectible au projet de train Montréal- Sherbrooke.

« Je tiens à réitérer ma volonté à participer activement à la mise en œuvre du projet de train de passagers Montréal – Sherbrooke ainsi qu’à la mise à niveau et à la restructuration des infrastructures ferroviaires de notre région tel que proposé par l’Alliance du corridor ferroviaire de l’Estrie-Montérégie » a déclaré Marilou Alarie.

« Il est important de rappeler que le projet de train de passagers entre Montréal et Sherbrooke est une initiative de mon prédécesseur, le député du Bloc Québécois Christian Ouellet, qui remonte à 2007. L’organisme sans but lucratif créé par M. Ouellet pour le projet de train Montréal – Sherbrooke avait pu, à l’époque, obtenir le financement (150 000$) requis pour réaliser une étude de faisabilité. Malheureusement, le successeur de M. Ouellet à la Chambre des communes a renoncé à prendre le relais en 2011 en refusant de profiter du budget accordé pour faire progresser le dossier » a poursuivit Marilou Alarie.

« Depuis 10 ans, aucun gouvernement, libéral ou conservateur, n’a cru bon investir dans ce projet de mobilité durable, qui en plus de favoriser le développement économique et touristique de la région, permettra de réduire la congestion sur nos grands axes routiers » a ajouté Andréanne Larouche.

« Une fois élue je travaillerai de concert avec l’Alliance du corridor ferroviaire Estrie-Montérégie pour qu’enfin l’Estrie puisse bénéficier d’infrastructures ferroviaires et d’un service de train digne de ce nom. Les propriétaires des chemins de fer doivent être plus que des partenaires d’affaires, ils doivent être des facilitateurs et je compte sur l’entière collaboration du Canadian Pacific dans ce dossier. Si le dépôt d’un projet privé de loi s’avère nécessaire pour assurer la mise en œuvre du projet, je n’hésiterai pas à le faire» a ajouté Marilou Alarie.

« Pour notre parti, ce projet demeure encore aujourd’hui essentiel pour assurer la sécurité ferroviaire, pour favoriser le développement économique et touristique des municipalités desservies ainsi que pour la réduction des émissions de GES » a conclu Andréanne Larouche.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s